Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #entretien des skis tag

Un bon stockage des skis après la saison. http://www.geromegualaguidechamonix.com

Publié le par Gérôme GUALA

http://www.geromegualaguidechamonix.com

Un bon stockage et un bon entretien avant l’été permettent de préserver vos skis et de vous faciliter la préparation du matériel en début de saison prochaine.

Une fois l’hiver fini, l’erreur la plus répandue est de fourrer ses skis dans une housse et de les descendre à la cave sans plus de ménagement. Même s’il est plus difficile en fin de saison de trouver la motivation nécessaire à leur entretien qu’au mois de novembre, il est tout de même important d’y consacrer un peu de temps afin de conserver vos skis en bon état et de s’éviter un gros entretien en début d’hiver.

Le matériel nécessaire à l'entretien de vos skis en fin de saison

- ENTRETIEN RAPIDE : Vous partez pour faire le minimum, c'est-à-dire farter pour protéger le ski de la poussière durant l’été. Il vous faut donc un bloc de fart (10€ environ) et un vieux fer à repasser. Sautez directement à l’étape 3.
- ENTRETIEN COMPLET : Pour faire un entretien dans les règles de l’art, il faut : Reboucher les trous, mettre un petit coup sur les carres et bien sûr farter. Pas de panique, rien n’est compliqué, mais il va vous falloir un minimum de matériel. Des kits de fartage/réparation complets existent au Vieux Campeur.
matériel nécessaire :
- 1 briquet
- 1 vieux fer à repasser (à semelle lisse, sans petits trous, de préférence)
- 1 peu de plastique pour reboucher la semelle (noir ou transparent)
- 1 guide lime + 1 lime en fer (vendus ensemble la plupart du temps)
- 1 bloc de fart
- 1 petit racloir en métal et un en plastique
- Éventuellement : une gomme pour les carres

ÉTAPE 1 : Reboucher les trous

C’est hyper important, surtout s’ils sont proches des carres, pour éviter que l’eau ne s’infiltre dans la structure et condamne complètement votre ski. Faites brûler le bout du plastique pour semelle avec le briquet, au-dessous du trou. De petites gouttes de plastique vont couler pour le remplir entièrement. Attendez que ça refroidisse puis enlevez le surplus de plastique avec le racloir métallique. Attention à le laisser bien plat de façon à ne pas creuser la semelle. Le résultat doit être lisse.

ÉTAPE 2 : Limer les carres

Ce n’est pas indispensable, mais ça vous sera très utile si la neige est béton lors de votre première sortie l’hiver prochain !
On commence toujours par le côté plat de la carre, celui qui est sur la neige. Posez la lime à plat sur le ski. Placez-la à 45° par rapport à la ligne de carre. Limez en tirant toujours vers vous, jamais en «poussant» et plutôt dans le sens de la glisse (de la spatule vers le talon). Privilégiez de grands mouvements, sans à-coups.

Retournez votre ski et faites les champs. Prenez le guide-lime, mettez la lime dedans et plaquez le guide-lime sur la semelle. Ainsi, la lime se plaque parfaitement sur le champ. Suivez le même conseil que précédemment.

ÉTAPE 3 : Farter

Pour les plus pressés, un seul fartage suffit. Allumez votre fer. Il ne doit surtout pas être trop chaud, juste assez pour faire fondre le fart. Faites fondre le pavé de fart (en frottant un côté contre le fer) par petites gouttes au-dessus de l’ensemble de la semelle. Les petites gouttes doivent être bien dispersées sur tout le ski. Passez ensuite le fer sur la semelle pour étaler ces gouttes uniformément.

Faites de grands mouvements circulaires, sans JAMAIS laisser le fer posé trop longtemps au même endroit. Sinon, vous allez faire cloquer la semelle et c’est irrécupérable.

Laissez ensuite refroidir et rangez vos skis sans les racler (ce qui évite à la semelle de s’imprégner de poussière), c’est terminé ! Vous raclerez en début de saison prochaine, et vous serez prêt à skier !

(Pour ceux qui utilisent des étaux à skis) «Attention, il ne faut jamais qu’une board ou des skis soient serrés dans des étaux quand vous fartez. Car en chauffant, votre ski se déforme et le fait qu’il soit maintenu l’empêche de reprendre sa forme initiale. »

Pour les plus minutieux : Une fois que vous avez fait ce premier fartage, raclez la semelle avec le racloir en plastique et faites-en un deuxième. Vous pouvez répéter cette opération une ou deux fois, car plus le ski est nourri, plus il glissera ! Au dernier fartage, ne raclez pas, pour protéger les skis de la poussière.

ÉTAPE 4 : Desserrer les ressort de fixations

Dernière petite chose à faire, il faut décomprimer les ressorts des fixations de vos skis en les dévissant le plus possible.

Sur la butée avant, dévisser jusqu’au plus petit chiffre, pas au-delà (il ne s’agit pas de démonter la fix en petites parties !). Et sur la talonnière (l’arrière) dévisser jusqu’à ce que ça bloque. Une fois bloqué, revisser d’un quart de tour.

À vous de piquer les infos qui vous intéressent dans cet article, mais sachez qu’entretenir ses skis prolonge leur durée de vie ! Stockez-les dans un endroit propre et sec, et si possible dans une housse, pour limiter la poussière. Attention, ne rangez jamais des skis mouillés dans une housse, les carres risqueraient de rouiller

Un bon stockage des skis après la saison. http://www.geromegualaguidechamonix.com

Voir les commentaires

Un bon fartage pour optimiser la glisse http://www.geromegualaguidechamonix.com

Publié le par Gérôme GUALA

http://www.geromegualaguidechamonix.com

Un fartage complet et efficace, comment faire, quelle méthode? Pour bien farter ses skis ou son snowboard, le fartage doit se faire en milieu relativement tempéré. Les skis (ou le snowboard) doivent être parfaitement secs et à température ambiante. Vous pouvez les sécher rapidement avec un chiffon, au besoin. Si toutes ces conditions sont réunies, le fartage peut débuter, dans l'ordre qui suit.

1) BIEN REUNIR LE MATERIEL NECESSAIRE DE FARTAGE

Avant de commencer les différentes étapes du fartage, munissez-vous, d'un chiffon, d’une brosse nylon, d’un fer à farter, d’un racloir, d’un étau à ski (ou à snowboard), de gros élastiques (pour tenir les stop-skis en position ski) et bien-sûr d’un bloc de fart.

Conseil important: le fart utilisé doit être adapté aux conditions météo du moment (sauf dans le cas de fart universel). Pour températures particulièrement froides, le fart est en général de couleur bleue. Pour les températures chaudes, le fart est généralement de couleur rouge. Pour les températures moyennes, souvent de couleur jaune ou orange. Dans tous les cas, vérifiez sur la boîte car cela dépend fortement des marques! Attention, les températures indiquées sur les boîtes correspondent à la température de l'air ET NON de la neige!
Pour ce qui est du matériel nécessaire, vous trouverez bien-évidemment chaque élément en magasin de vente ski & snowboard ! Rendez-vous dans votre ski-shop favori !

2) NETTOYER PARFAITEMENT LA STRUCTURE DU SKI (OU DU SNOWBOARD)

Premièrement, il faut bien préparer la semelle de vos skis, de façon à ce qu’elle puisse emmagasiner parfaitement le fart (la semelle du ski, en glissant sur la neige, glisse en fait sur une surface d' eau. Et cette surface d’eau est appréhendée par la structure de la semelle du ski. La toute première chose à faire est donc de nettoyer la structure).
Pour cela, l’idéal est un brossage de la semelle du ski, à l’aide d’une brosse. Le ski (ou le snowboard) doit être bien disposé sur l’étau, pour un travail efficace. La brosse doit être passée bien à plat sur la semelle du ski. Inutile de trop forcer trop sur la brosse: ses poils se plieraient, et l’efficacité du brossage serait moindre. Toutefois, le brossage doit s’effectuer consciencieusement afin de bien purifier la structure. Attention, le brossage du fart doit toujours se faire à partir de la spatule jusqu’au talon du ski (et seulement dans ce sens) pour aligner les micro-éléments dans le sens de la glisse.
Essuyez toutes les impuretés résiduelles avec un chiffon propre et sec.

3) PREPARER LE FART A APPLIQUER SUR LA SEMELLE, ET COMMENCER LE FARTAGE

Attention, il ne surtout pas brûler le fart: il perdrait ainsi toute son efficacité. Il faut donc régler le fer à farter de sorte que le fart fonde assez rapidement au contact du fer MAIS sans fumer (donc sans le brûler). Autre conseil fartage important : réglez le fer à farter sur la température indiquée sur la boîte du fart.
Nul besoin de faire fondre beaucoup de fart : de toutes façons, l’excédent sera raclé en totalité. Il suffit donc d’appliquer juste quelques gouttes de fart, régulièrement, et cela, sur toute la longueur de la semelle. Cela étant fait, il faut alorsétaler ces gouttes de fart à en passant le fer à farter sur toute la surface de la semelle, de sorte que l’application soit homogène: le fart doit être étalé sur toute la semelle. Attention, le mouvement (avec le fer à farter) doit être lent et continu sans aucun arrêt, pour ne pas brûler le fart ni la semelle!
Une fois farté, le ski (ou la planche de snowboard) devra attendre ainsi un minimum de 1 à 2 heures, toujours dans une pièce tempérée. L’imprégnation se fera d’autant mieux ainsi. Le mieux est encore de garder ses skis (ou son snowboard) ainsi fartés jusqu'au moment de partir skier.

4) RACLER L'EXCEDENT DE FART

Un bon raclage des skis consiste à bien racler à fond, avec une bonne raclette (ou racloir) plexi ou plastique, dans le sens de la glisse. Ce n'est pas le fart à l'extérieur de la semelle qui permet une bonne glisse des skis: c'est la semelle et le fart absorbé à l'intérieur!
N'oubliez pas de bien racler les carres sur les 2 faces!

5) BROSSER LA SEMELLE POUR UNE GLISSE OPTIMUM

L’opération de raclage terminée, il reste encore à bien brosser, à fond, la semelle du ski, dans le sens de glisse. Conseil: utiliser de préférence une brosse en nylon, ou à crin de cheval. Le but est ici d'évacuer le fart dans pores de la semelle. La glisse est alors optimum.
Petite astuce fartage: si vous ne disposez pas de véritable fer à farter, un fer à repasser traditionnel peut suffire (toutefois, après le fartage, il ne sera plus utilisable pour le textile!). Dans ce cas, réglez-le sur la position "laine" ou "soie". Le but est que le farte fonde mais sans produire de fumée.
Autre astuce fartage: Le fartage protège les carres de la rouille. Donc ne raclez pas un fartage de fin de saison, c'est tout bénéf!

Là, j'ai du Boulot…Merci STÖCKLI http://www.geromegualaguidechamonix.com

Là, j'ai du Boulot…Merci STÖCKLI http://www.geromegualaguidechamonix.com

Voir les commentaires